MES DÉSIRS EN CETTE SEMAINE MONDIALE DE L’ACCOUCHEMENT RESPECTÉ

doulaJe vous avais promis un billet rempli de mes souhaits en cette Semaine Mondiale de l’Accouchement Respecté …. Et voilà. Pouf ! C’est vendredi, déjà… qu’à cela ne tienne, pour ma part c’est toujours le Jour de l’Accouchement Respecté ! Alors je vous les envoie , mes souhaits….

EN TANT QUE FEMME ET MAMAN ;
Je souhaite de tout mon cœur que la transmission des expériences d’accouchement et d’allaitement reprenne une place privilégiée dans nos conversations ( et nos Tentes Rouges…), pour permettre aux mères de décharger et aux enfants de grandir en contact avec ces processus normaux. Peut-être, ainsi, les générations futures aborderont leur propre parentalité avec plus d’assurance et de simplicité.

Je souhaite que l’éducation sexuelle soit remise au programme scolaire. Pour que tous les enfants, de tous les milieux, aient accès à une information simple, juste et honnête et se forgent une sexualité saine et respectueuse.
Je souhaite que ceux qui le souhaitent soient en mesure de simplifier leur vie, de dégager du temps et de l’espace pour que les femmes reprennent un rythme qui leur ressemble. Plus de temps, plus de présence, plus de calme…
Je souhaite que les parents aient accès au suivi de leur choix pour la grossesse, l’accouchement et le suivi post-natal. Donc, naturellement, l’ouverture des Maisons de Naissance promise depuis 2008…

Je souhaite que le passage au devenir mère soit reconnu dans sa grande importance pour la construction de l’identité des femmes. ( Et oui, le passage à la paternité aussi !)

EN TANT QU’ACCOMPAGNANTE À LA NAISSANCE ;
Je reprends mon souhait précédent, mais j’ajoute le souhait d’une information juste sur les rôles de chaque professionnel pour que le choix d’un suivi se fasse de façon éclairée.

Je souhaite qu’au moment où des informations soient données, des angles et des suggestions variés soient proposés. De manière à respecter les valeurs des parents. En premier lieu.
Je souhaite que les différents intervenants redeviennent convaincus de la compétence des parents.

Je souhaite que les différents intervenants mettent tout en œuvre pour aider à bâtir la confiance des parents en leur instinct.

Je souhaite ( mais très très fort) qu’au jour de la naissance, toutes les horloges et les moniteurs du monde cessent de fonctionner. Ainsi peut-être serons-nous contraints de réapprendre à soutenir la mère avec notre présence et nos 6e, 7e et 8e sens…
Je souhaite que phase de transition de l’accouchement, celle où le col de l’utérus termine son ouverture et où le bébé termine sa descente avant de toucher le périnée de sa mère, soit considéré avec un grand respect. Avec du silence, de la patience et de la bienveillance.
Je souhaite que les mères puissent pousser leur bébé quand elles en sentent le besoin, libres dans leur corps, leur rythme et leur souffle.
Je souhaite que les bébés puissent atterrir sur le ventre de leur mère doucement.

PLUS DE CONFIANCE, DE PATIENCE, DE SILENCE.
MOINS DE PEUR, DE CHIFFRES, DE GRAPHIQUES.
PLUS D’INSTINCT.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :